What we do
Equity products
Technology Transfer
European Angels Fund (EAF) - Co-investments with Business Angels
Venture capital
The Social Impact Accelerator (SIA)
Lower mid-market
Mezzanine Facility for Growth
Pan-European Venture Capital Fund(s)-of-Funds programme
EFSI Equity instrument
Single EU Equity Financial Instrument
COSME - Equity Facility for Growth
InnovFin Equity
Private equity secondary market transactions
EIF-NPI Equity Platform
Debt products
AGRI Guarantee Facility
Credit enhancement
Cultural and Creative Sectors Guarantee Facility (CCS GF)
ENSI - Securitisation Initiative
Erasmus+ Master Loan Guarantee Facility
EREM debt products
Single EU Debt Financial Instrument
COSME - Loan Guarantee Facility
InnovFin SME Guarantee Facility
The SME Initiative
The SME Initiative Bulgaria
The SME Initiative Finland
The SME Initiative Italy
The SME Initiative Malta
The SME Initiative Romania
The SME Initiative Spain
Inclusive finance
EaSI Financial Instruments
EaSI Capacity Building Investments Window
EaSI Guarantee Instrument
European Progress Microfinance Facility
Entrepreneurs supported through Progress Microfinance
European Fund for Strategic Investments (EFSI)
How does EIF contribute to EFSI
How to apply for EFSI financing
Regional Development - Country and sector-specific initiatives
Baltic Innovation Fund (BIF)
Competitiveness Fund-of-Funds for SMEs in Romania
Regional Fund-of-Funds Romania
La Financière Région Réunion
Deep and Comprehensive Free Trade Area Initiative East Guarantee Facility (DCFTA)
Dutch Venture Initiative (DVI-II)
Dutch Growth Co-Investment Programme
European Recovery Programme (ERP)
ERP-EIF Co-Investment Growth Facility
ESIF Fund-of-Funds Czech Republic
ESIF Fund-of-Funds Greece
The Silesia EIF Fund of Funds
EstFund
FOSTER TPE-PME Occitanie
Greater Anatolia Guarantee Facility (GAGF)
G43 - Anatolian Venture Capital Fund Project
JEREMIE
LfA-EIF Facility
Luxembourg Future Fund (LFF)
Mezzanine 'Fund of Fund' for Germany (MDD)
Polish Growth Fund of Funds (PGFF)
Swedish Venture Initiative (SVI)
Turkish Growth and Innovation Fund (TGIF)
Scottish-European Growth Co-Investment Programme
The EIB Group Risk Enhancement Mandate (EREM)
Western Balkans Enterprise Development & Innovation Facility II (WB EDIF II)

Le FEI, la Commission européenne, l’Adie, pionnière du microcrédit en Europe et BNP Paribas Fortis annoncent le lancement d’un programme-pilote de microcrédit - "microStart" - dans les quartiers de Bruxelles souffrant le plus du chômage

  •  
    Date: 28 February 2011

microstart logos



microStart propose, depuis janvier 2011, au travers de son agence pilote implantée à Saint Gilles, et inaugurée officiellement ce jour des microcrédits, individuels ou collectifs, de 1.000 à 10.000 euros, à des personnes exclues du crédit bancaire et souhaitant créer ou développer une activité professionnelle indépendante. Une seconde agence devrait bientôt ouvrir ses portes à Schaerbeek. microStart espère pouvoir servir environ 400 nouveaux clients par agence et par an à compter de 2012.


microstart launch event Brussels

«Nous sommes heureux de soutenir le lancement de cette nouvelle Institution de microfinance grâce a l’accord signé aujourd’hui. Nous sommes convaincus que microStart dynamisera le marché de la microfinance et encouragera la création de microentreprises en Belgique déclare Richard Pelly, Directeur Général du Fonds européen d’investissement.

microStart a été créée sous la forme d’une société coopérative à finalité sociale. L’Adie, BNP Paribas Fortis et le FEI (pour le compte de la Commission européenne) en sont également les actionnaires. microStart vise, à terme, l’équilibre financier de ses opérations afin d’assurer la pérennité de sa mission, au service des plus démunis. A l’issue de la période pilote, un déploiement de microStart en Flandre et en Wallonie est envisagé.

Dans le cadre de ce projet, l’Adie apporte sa méthodologie et son savoir faire acquis en France depuis plus de 20 ans, qui lui ont permis d’accorder 93.000  microcrédits aux personnes exclues du système bancaire, générant la création de plus de 93.000 emplois.

Maria Nowak, Présidente de l’Adie : « Je me réjouis de voir le microcrédit, que l’Adie a elle-même importé il y a plus de 20 ans, se répandre en Europe. Les initiatives de l’Adie, en faveur de l’entrepreneunariat dans les quartiers sensibles, notamment, ont fait leur preuve en France ; je ne doute pas qu’elles porteront également leurs fruits en Belgique ».

BNP Paribas Fortis, banque engagée en matière de responsabilité sociétale, apporte les fonds propres nécessaires au démarrage du projet-pilote ainsi qu’une ligne de crédit de 1.300.000,00 euros accordée à microStart pour la distribution de microcrédits.

Max Jadot, CEO de BNP Paribas Fortis à compter du 1er mars, commente : « Lorsque l’on regarde de plus près l’évolution économique, démographique et de l’emploi dans certaines communes et quartiers de Bruxelles, il n’est pas difficile d’être convaincu de la nécessité d’une telle approche. Je suis particulièrement heureux d’inaugurer officiellement un tel projet qui illustre à plusieurs égards le dynamisme et la force positive que l’intégration de Fortis au sein du groupe BNP Paribas entend apporter à l’économie belge, tant pour les entreprises que pour tous les citoyens de ce pays, et en particulier les plus démunis.

L'Union européenne apporte une partie des fonds propres nécessaires au démarrage du projet ainsi qu’une garantie de 75% des microcrédits dans le cadre du programme « Progress Microfinance ». Le FEI gère cet instrument pour le compte de la Commission européenne.

A propos de microStart

Les missions de microStart sont les suivantes :

  • Financer les microentrepreneurs exclus du système bancaire et plus particulièrement les allocataires du revenu d’intégration dans des zones urbaines défavorisées;
  • Apporter un accompagnement adapté aux microentrepreneurs comme l’éducation financière, l’aide juridique et l’appui à la formalisation d’activités ;
  • Contribuer à l’amélioration de l’environnement de la création d’entreprises pour les publics en difficulté.

A propos de l'Instrument européen de microfinancement Progress

 L'instrument européen de microfinancement Progress est une nouvelle initiative lancée par la Commission européenne et le Groupe BEI (la Banque européenne d'investissement et le Fonds européen d'investissement) dans le domaine de la politique sociale et de l'entreprise. Il a notamment comme objectif de lutter contre les effets négatifs de la crise financière globale sur les personnes à risque.

Il vise à augmenter l'activité de crédit aux micro-emprunteurs par une large gamme d'intermédiaires financiers. Dans ce contexte, Progress Microfinance devrait permettre la mobilisation de 500 millions d'euros de crédit, pour soutenir l'emploi, le développement de micro-entreprises et de l'économie sociale dans les Etats membres de l'UE. L'instrument sera déployé pendant la période 2010-2013 sous la forme de produits de garantie et d'instruments financés.

A propos du Fonds européen d’investissement (FEI)

Le FEI est l’institution de l’Union européenne spécialisée dans le financement des PME. Il opère principalement sur le marché du capital risque et développe des instruments de garanties ciblant les PME. Avec ses 300 investissements dans des fonds, le FEI est l’acteur principal du capital à risque technologique en Europe.

Le FEI, pour le compte de la Commission européenne, apporte d’autre part des ressources additionnelles à des banques et des institutions financières afin que ces dernières s’engagent davantage pour les PME. A cette fin, il fournit, entre autres, des garanties aux banques sur une partie des prêts qu’elles accordent à leur clientèle et se porte ainsi partiellement caution en assumant une partie du risque à leur place. Le FEI peut également intervenir sur des portefeuilles de micro-crédit et a récemment signé les premiers accords dans le cadre du nouveau mandat de microfinance – ‘Instrument de microfinancement Progress'.

De par son action, le FEI contribue aux objectifs de l'Union européenne en termes de support à l’innovation, à la recherche et au développement régional, à l’entrepreneuriat, à la croissance et à l’emploi.

A propos de l'Adie

L'Adie est une association française reconnue d'utilité publique qui aide des personnes exclues du marché du travail et du système bancaire classique à créer leur entreprise - et donc leur emploi - grâce au microcrédit. Avec 130 antennes et 380 permanences, l'Adie couvre tout le territoire français. 500 salariés permanents sont à l'écoute des créateurs d'entreprises. Ils sont aidés par près de 1.500 bénévoles disposant de compétences variées (gestion, appui administratif, développement commercial, marketing, insertion bancaire, etc.). Depuis sa création en 1989 par sa Présidente Maria Nowak, l'Adie a financé près de 93.000 microcrédits sur tout le territoire français.

A propos de BNP Paribas Fortis

 BNP Paribas Fortis fait partie du groupe BNP Paribas, l'une des 6 banques les plus solides du monde et la première banque de la zone Euro par le montant des dépôts. Avec une présence dans plus de 80 pays et plus de 200 000 collaborateurs, dont 160 000 en Europe, BNP Paribas est un leader européen des services financiers d'envergure mondiale. Il détient des positions clés dans ses trois grands domaines d'activité : Retail Banking, Investment Solutions et Corporate & Investment Banking. En banque de détail, le Groupe a quatre marchés domestiques en Europe : la Belgique, la France, l'Italie et le Luxembourg ; BNP Paribas développe également son modèle intégré dans la zone Europe Méditerranée et a un réseau important aux Etats-Unis. BNP Paribas Personal Finance est numéro un du crédit aux particuliers en Europe. Pour Corporate & Investment Banking et Investment Solutions, BNP Paribas bénéficie également d'un leadership en Europe, ainsi que d'un dispositif solide et en forte croissance en Asie.

Contacts presse:



 
 

Copyright ©

 European Investment Fund 2017 – The European Investment Fund is not responsible for the content of external internet sites.